Actualité, La commune, Travaux et Réalisations

La construction du bâtiment technique municipal de Gumières, où en est-on ?


A ce jour, les subventions demandées ont été accordées sur le projet et le bon de commande « à bâtir » pour l’entreprise Gachet Gourbière a été voté à l’unanimité lors du Conseil Municipal du 18 juin 2020, sous la présidence du Maire, monsieur Bruno Jacquetin.

Le feu vert est donc allumé pour le début des travaux.

Il est à signaler que ce projet d’atelier municipal est en corrélation avec le projet de rénovation du carrefour devant la mairie et du changement de priorité d’avec l’existant actuellement.

C’est un projet de longue date, initié sous la mandature 2014-2020 et qui a été rendu possible grâce à l’expertise financière du premier adjoint aux finances, Monsieur Claude Ferrari, et grâce également aux dotations de la région Auvergne-Rhône-Alpes ainsi que du Département de la Loire qui le financent à hauteur de 80%.
Ce projet est donc subventionné, validé par le conseil municipal et prêt à être réalisé.

Le bâtiment technique est indispensable car il va permettre de protéger les véhicules et aussi tout le matériel d’entretien que la commune a acquis :

  • Tracteur et camion.
  • Étrave de déneigement.
  • Epareuse (fauchage).
  • Broyeur de branches.
  • etc…

Il permettra également de stocker les matériaux (pouzzolane, graviers, etc…) et libérera le parking, qui sera également agrandi, arboré et revétu.

Tous les abords de la mairie seront ainsi transformés pour améliorer l’accueil de nos visiteurs, embellir le site et améliorer le quotidien des habitants.

La seule contrainte est que la construction du bâtiment communal va causer la dégradation de la voirie au niveau du croisement et celle-ci ne pourra être refaite que sitôt le bâtiment fini, entraînant la fin du trafic des camions du chantier. 

Lorsque ces travaux seront achevés, la sécurisation routière du centre bourg pourra alors démarrer avec un élargissement des accès mais surtout une inversion des priorités, obligeant un arrêt STOP, à l’identique du carrefour du centre-bourg de Boisset-Saint-Priest, sur la RD 102.

Il est primordial de sécuriser ce carrefour central afin de protéger les riverains, les accès à l’école publique et les enfants.

Ce projet est financé à 60% par le département de la Loire, sur l’enveloppe de sécurité routière alimentée par les amendes de police ! La dotation financière a déjà été perçue par la commune qui a donc obligation de réaliser ce projet.