Actualité, Associations, Bibliothèque, La commune, Travaux et Réalisations, Vie sociale

Vœux du Maire à 16h le 18 janvier 2020


Les vœux du Maire de Gumières ont eu lieu le 18 janvier à 16h en présence de nombreux habitants et Personnalités à la salle des fêtes.
Voila le discours qu’il prononça, nous annonçant le bilan à fin 2019 et…bien plus encore !

« Monsieur le député Dino CINIERI, monsieur le vice-président en charge des sports du Département de la Loire, Jean-Yves BONNEFOY, messieurs les gendarmes et officiers de la gendarmerie nationale, Capitaine DEGAUDENZI Julien, du SDIS Pompiers de la Loire, madame BRUN-JARRY, vice-présidente et représentante officielle de Loire Forez Agglomération, madame le Maire, messieurs les Maires et élus des communes proches et moins proches, mesdames et messieurs les conseillers municipaux, mesdames et monsieur les agents de la commune de Gumières, mesdames et messieurs les présidentes, présidents et représentants des associations de la commune et des communes proches, madame la responsable de la bibliothèque municipale, mesdames et messieurs les habitants de Gumières et d’ailleurs, chers amis Bonjour et Bienvenue !
Je tiens à excuser de leurs absences, monsieur le sous-préfet Rémy RECIO qui ne peut se rendre dans les cérémonies de vœux en période de réserve électorale, monsieur Georges ZIEGLER, président du département de la Loire, monsieur le Président du SICHAGU, Bruno LOUBATIERE, pour la très juste cause d’un papa qui soutient sa fille en compétition de basket : je leur souhaite une large victoire !

Nous y voilà !
Cela fait presque 6 ans et exactement 2120 jours que nous sommes aux commandes de notre commune. Nous sommes arrivés au terme de notre mandat, 2014-2020. Les 15 et 22 mars prochains de la 228ème année de la république Française, vous serez appelé à élire ici-même un nouveau conseil municipal, une nouvelle équipe. Certains d’entre nous seront peut-être réélus, d’autres non. C’est le jeu de la démocratie et il faut qu’il se déroule dans l’intelligence, dans la sérénité et dans la fraternité car c’est un pilier de notre société. J’insiste sur cela car notre pays, tout comme l’année dernière à la même date, traverse une énième période de troubles, graves, voir gravissimes. Après les vagues d’attentats qui ont meurtris notre pays, ses habitants, ses forces de l’ordre, ses armées et qui ont visé notre modèle de vie, après les heurts fratricides qui ont très malheureusement accompagné le mouvement des gilets jaunes, alors que les grèves actuelles figent notre société, ses transports, son économie, pour défendre les droits légitimes de chacun à prétendre à une retraite décente, alors que des soldats Français et Européens sont engagés au Mali et attaqués en permanence par des organisations terroristes sans âmes ni lois, alors que la tension en Iran nous fait craindre un embrasement à tout instant, alors que l’Australie, ses habitants, ses animaux et sa nature brûlent, alors que la terre s’emballe, alors que la terre et son climat se dérèglent, alors que l’unique berceau de l’humanité se fissure et est menacé, je pense qu’en ces temps difficiles que nous traversons ensemble, nous devons user de l’intelligence que l’évolution nous a doté afin d’espérer léguer à nos enfants des valeurs, une société, un pays et une planète qui leurs permettront simplement de vivre.

Nous y voilà, nous en sommes là : cela prête à réfléchir, à la veille d’accomplir notre devoir de citoyens, sur les conséquences de nos actes, de nos décisions et de nos modes de vie. Mais surtout sur la capacité que nous pouvons avoir, à notre échelle, d’agir même très modestement pour faire changer les choses. Dans notre démocratie, c’est notre devoir de citoyens et c’est notre responsabilité d’élus. C’est dans cette responsabilité que vous nous avez confié il y a six ans, que l’équipe municipale  a œuvré sans relâche. Je tiens à remercier chacune et chacun des conseillers municipaux élus en 2014 qui ont travaillé chaque jour pour notre commune et ses habitants, accompagnés et fidèlement soutenus par ses fidèles agents, que je cite : monsieur Gérald THINARD, madame Elodie CREPET et avant elle et depuis fort longtemps, madame Mado SOLEILLANT et puis aussi Madame Marthe FAURE qui a remplacé Elodie une bonne partie de 2019.

Merci à eux.

Au chapitre de l’état civil, l’année 2019 n’a pas été propice aux mariages mais un second PACS à tout de même été conclu le 28 septembre dernier : c’est presque la même chose, le formalisme en moins !

Sept Gumérots nous ont malheureusement quittés. Adieu à André BAROU, Joseph DEVIN, Jean CHASSAGNEUX, Marie MONTET, Odette VENTE, Pierre-Henri GRONFIER et Marie Lucienne NIGON.
Vous resterez dans nos cœurs et la commune ne vous oubliera jamais.

Mais en même temps que sept Gumérots partaient, sept bébés arrivaient aussi ! Nous souhaitons la bienvenue à Marius, Lise, Antoine, Aaron, Jade, Louna et Tilio et toutes nos plus sincères félicitations à leurs heureux parents ! De nouvelles recrues pour notre école, très menacée et qui en a bien besoin !
Je profite également de l’occasion pour souhaiter la bienvenue à Jules, le superbe bébé d’élodie et de Mattieu qui nous font l’honneur de leur présence à nos côtés. Elodie, Mattieu, je vous adresse à nouveau mais cette  fois-ci au nom de la commune et devant ses habitants, nos félicitations.
Je vous propose d’accueillir par des applaudissements l’arrivée de tous ces nouveaux bébés et citoyens du monde.
Enfin, de nouveaux habitants ont aussi fait le choix de venir habiter à Gumières : je les remercie d’avoir choisi de vivre avec nous et je leur souhaite la bienvenue dans notre commune qui compte officiellement 320 habitants recensés en 2019.

Nous avions prévu que 2019 serait l’année de la construction, malheureusement, quelques méandres et aléas administratifs ont légèrement décalé nos projets. Ainsi, je ne remercierai pas Madame l’architecte des bâtiments de France qui a refusé notre projet de construction d’un local technique, le dernier jour de l’instruction de son permis de construire, sans nous laisser la moindre possibilité de dialogue, car l’avant-veille de sa mutation dans un autre département. Cette décision incohérente, injuste et même incomprise de ses services et successeur fut politique. Je n’ai pas peur de le dire : quelle que soit l’origine de la décision prise par cette personne, qu’elle provienne d’une sombre éminence locale ou extérieure, ce ne sont pas les élus que nous sommes qui ont été lésés mais la commune entière ainsi que son agent technique. Un hiver de plus, tout notre matériel est encore exposé aux agressions climatiques. Un hiver de plus, notre agent a pour unique abris, le firmament étoilé. Je vous parlais d’intelligence au début de ce discours : cette valeur n’est malheureusement pas partagée par tous.
Néanmoins, cet aléa, loin de nous décourager nous a galvanisé et je peux vous annoncer que ce projet de construction, budgété et financé en 2019, sortira bien de terre et sera bien l’œuvre de l’équipe municipale actuelle.
Je tiens d’ailleurs à cette occasion à remercier tout particulièrement Pierre-François CHAUT qui a conçu et monté l’intégralité du projet, depuis la rédaction de son cahier des charges, jusqu’aux plans dessinés en collaboration avec notre architecte, en passant par la gestion des marchés et de la commande publique. Pierre-François a réalisé un travail énorme qui mérite nos applaudissements.
En ce qui concerne les travaux de voirie réalisés en 2019, nous avons refait l’enrobé du hameau de Prolanges, dans le cadre de la programmation pluri-annuelle de Loire Forez, pour un montant de 30.935 €. Nous avons également engagé sur le financement d’un fonds de concours, la réfection de la route du Saint-Joseph, pour un montant de 30.800 €.

En ce qui concerne les investissements communaux, nous avons refait l’enrobé de la route du Pontvet ainsi que du bas du Bourg pour un montant de 19.142 €.
À ce jour, la voirie de la commune est presque entièrement rénovée.
Il reste une partie de la montée du Belvédère (route de la Mûre) et la route de Gruel. Lorsque les travaux d’extension du réseau d’eau et des infrastructures télécom seront réalisés, il sera alors possible d’engager la réfection de la voirie traversant le hameau du Bouchet et de la George.

Dans les travaux sur la voirie, hors investissements, nous avons également curé la presque totalité des fossés existants. Ceci n’avait pas été fait depuis 9 ans.

Toujours sur le budget communal, nous avons financé en 2019 l’achat d’un camion d’occasion auprès de la société Abiessence pour un montant de 4.666 €, en remplacement du C15 délabré depuis fort longtemps.
Je tiens à remercier au passage très chaleureusement la société Abiessence – Abies-bois pour les nombreuses aides qu’elle nous fournit très régulièrement, ainsi que Monsieur RUIZ, son dirigeant. Cette société est un véritable partenaire de notre commune.
Je profite aussi de l’occasion pour remercier l’ensemble des entreprises, commerçants, artisans et agriculteurs de la commune et des environs, qui nous suivent dans nos projets et qui nous épaulent dans nos travaux, toujours à nos côtés.


Toujours dans les investissements sur le budget communal, nous avons également financé l’acquisition d’un broyeur de branchages, annoncé déjà l’année dernière mais engagé en 2019, pour la somme de 14.420 €.
Nous avons aussi continué la réfection d’un autre mur du cimetière pour un montant de 5.603 €, acheté une nouvelle tronçonneuse pour un montant de 850€ et remplacé les chaînes de déneigement du tracteur pour un montant de 1698€.

Notre mairie étant exiguë et très mal agencée, nous avons également acheté du mobilier de bureau afin de nous permettre de ranger correctement nos différentes paperasses, pour un montant de 4666 €.
Toujours dans le domaine du mobilier, nous avons également investi 540 € dans une table et bancs extérieurs qui seront placés dans le jardin public de la mairie, dit jardin de l’union, afin de pouvoir apprécier posément ce carré de verdure donnant un point de vue unique sur notre superbe village.

Enfin, nous avons engagé un investissement d’un montant de 26.716 € pour l’achat et la pose des plaques de rues et des numéros de maisons. Cette opération devrait commencer dans les prochaines semaines.

Au total, la charge de ces investissements 2019 sur le budget de la commune est de 87.000 €. Ils sont tous assortis de subventions de nos partenaires que sont le Conseil Départemental, la région Auvergne-Rhône-Alpes ou Loire Forez Agglomération.
À cela, il faut ajouter également le financement intégral du local technique pour un montant de 201.626 € ainsi que la sécurisation routière du centre bourg sur la RD 44, qui verra le jour en 2020, pour un montant de 26.632 €.
Tout ceci, imputé sur le budget 2019 ou les restes à réaliser antérieurs.

En ce qui concerne l’eau potable et son budget annexe, nous avons engagé, financé et débuté les travaux de renforcement de notre réseau en réalisant la première tranche, desservant les hameaux du Devet et de Plenafay. Aujourd’hui, le réseau d’eau potable communal arrive dans ces deux hameaux, c’est une première historique. La première tranche est réalisée et la seconde démarre dans les prochains jours. L’objectif final sera d’acheminer l’eau aux hameaux du Bouchet, du Royet et de la George. Le montant des investissements concernant ces travaux structurants et primordiaux est de 167.774 €, hors taxes, fléchés sur le budget de l’eau. Ils sont intégralement financés en fonds propres.

Depuis le 1er janvier 2020, par un mécanisme de la Loi NOTRe, la compétence communale de gestion et de distribution de l’eau potable a été transférée à Loire Forez Agglomération. Ce transfert a pour conséquence le fait que l’ensemble des actifs et des passifs financiers sont également repris par l’agglomération. Les restes à réaliser avant le transfert de compétence sur ce projet se montent à 104.021 €. Ils ont été engagés avant le 31 décembre 2019 afin d’initier la seconde phase qui nous permettra dans les semaines prochaines d’étendre notre réseau jusqu’au Moulin, en bordure de rivière. Loire Forez s’est déjà engagé à poursuivre, finaliser et même compléter notre projet dans sa troisième phase. Concrètement, cette perte de compétence eau potable va priver la commune des recettes de la vente de cette dernière ainsi que des abonnements qui lui sont liés, mais va également supprimer les charges d’investissement et de fonctionnement. Loire Forez Agglomération s’est engagée à ne pas augmenter les prix des mètres cubes et des abonnements pendant les trois prochaines années. Vous n’aurez donc pas de mauvaises surprises, tout du moins pendant trois ans.

Parallèlement, le transfert des compétences « métier » vers Loire Forez va se faire progressivement entre notre agent et notre élu référent et hyper-compétent, Pierre-François. Rien ne va donc véritablement changer dans un premier temps car la commune travaillera en collaboration étroite avec le service des eaux de l’agglomération pour accompagner le temps qu’il faudra ce dernier dans la maîtrise, à terme, de nos réseaux.

Après ce long énoncé de nos nombreux investissements, réalisés dans les moyens financier de notre commune et en maîtrisant son endettement, je tiens à saluer tout particulièrement notre premier adjoint chargé des finances, Claude FERRARI. Claude, alors que tu étais en train de lutter contre une terrible maladie, à distance, tu as continué à gérer les finances de notre commune. Ton engagement total au service de cette dernière nous impose l’admiration et nos plus grands remerciements, que je me permets de t’adresser directement, au nom de notre conseil municipal et au nom de la commune toute entière. Loin de te limiter à cette lourde gestion, tu as également conclu le volet administratif de l’arriéré de 53.000 € que la commune avait accumulé depuis 2004 concernant le non-paiement des cotisations retraites de son agent technique. Après avoir réussi à financer cette somme en 2018, sans avoir la possibilité de recourir à l’emprunt et sans étalement possible, tu as également réussi, à distance, alors que tu souffrais, à réparer l’inextricable dossier CNRACL sous-jacent.
Ton courage et ta persévérance au service de la commune méritent un immense bravo et nos applaudissements appuyés.

Dans le cadre des autres travaux réalisés, il ne faut pas oublier les deux campagnes de pose d’enrobés à froid qui ont aussi complété la réfection des chaussées. Un grand merci aux volontaires qui nous ont prêté main forte.

L’année 2019 a également été riche en événements.
L’un des plus marquants fut la tempête de grêle du 6 juillet, qui a causé de très gros dommages sur notre commune. Malgré un dossier étoffé de 90 déclarations de sinistres et de plus de 650 photographies, l’état n’a pas donné de suite à me demande de classement en catastrophe naturelle, ce qui est logique car les dégâts causés par la grêle sont couverts par les assurances. Ma demande auprès de Monsieur le Préfet n’était pourtant pas destinée à surcompenser les remboursements prévus par les assurances mais à faire reconnaître les dommages collatéraux, essentiellement économiques, subits par les habitants, les agriculteurs et les professionnels. En effet, avec la quasi-totalité des véhicules gravement endommagés, de nombreux habitants n’ont pu se rendre à leur travail dans les jours qui ont suivi cette tempête, occasionnant des arrêts, carences et pertes financières directes et indirectes. Avec près de 14.140 m² de toitures professionnelles ou agricoles endommagées, les activités économiques de ces entreprises locales ont été sérieusement affectées, ceci entraînant de nombreuses pertes d’exploitations.
En ce qui concerne la commune, tous les dégâts occasionnés par la grêle sur les véhicules et bâtiments ont été pris en charge par notre assurance.

Malheureusement, ou heureusement, cet événement climatique exceptionnel et les dégâts liés nous ont permis de découvrir de très gros problèmes structurels sur les toitures du clocher et du porche de l’église.
Concernant le porche
, l’intégralité de la charpente, inaccessible  sans démontage préalable de la toiture, est pourrie et doit être remplacée rapidement.
Concernant le clocher, la charpente de ce dernier doit impérativement être renforcée avant de recevoir une nouvelle couverture. Cette dernière est en effet trop fragile pour supporter les travaux. Pour être monté sur le toit, je peux vous assurer que le problème est très grave.
Un devis a été établi par une société spécialiste des charpentes des églises et monuments et une demande de subvention a été formulée auprès du Département de la Loire, sur les conseils avisés de notre binôme de conseillers référents, Madame Annick BRUNEL et Monsieur Jean-Yves BONNEFOY, que je salue et que je remercie pour leur présence à nos côtés, autant aujourd’hui que lors des coups durs. Le dossier est prêt mais ce sera à la nouvelle équipe municipale élue de l’inscrire, ou non, dans le budget 2020.

Pour revenir à l’année 2019, en ce qui concerne les projets dont le périmètre dépasse celui de la commune. Malgré tous les aléas administratifs, techniques ou même climatiques qui se sont acharnés contre lui, le projet fibre optique est arrivé enfin à son terme, avec près de quatre ans de retard, mais comme on le dit, il vaut mieux tard que jamais. Aujourd’hui, notre commune est enfin entrée dans l’ère du numérique, non pas du 20ème mais bien du 21ème siècle. Le très haut débit fonctionne parfaitement et chaque jour, de nombreuses fibres optiques s’allument ici et là dans nos foyers. Mais loin de s’en arrêter là, le projet d’installation de la téléphonie mobile est lui aussi engagé. Fruit du travail conjoint des communes de Chazelles-sur-Lavieu et particulièrement de Madame le Maire, Christiane BRUN-JARRY, mais aussi grâce aux interventions répétées, remarquables et remarquées de nos parlementaires, Monsieur le député Dino CINIERI et de Monsieur le sénateur Bernard FOURNIER, nos communes ont été officiellement déclarées en zones blanches et ont pu bénéficier de financements de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du Département de la Loire pour l’édification de deux antennes de téléphonie mobile. Il s’agit bien de projets présents et non à venir, même s’ils aboutiront en octobre novembre 2020, après notre mandat. Je vous remercie Christiane, Dino, Bernard pour avoir pu nous sortir de l’ornière numérique dans laquelle nous étions enlisés. Je remercie également le département de la Loire et son Président Georges ZIEGLER ainsi que la région Auvergne-Rhône-Alpes et son Président Laurent WAUQUIEZ pour le soutien et le financement qu’ils ont amené à ce projet au combien structurant pour ses habitants, ses entreprises et ses associations.

Ceci me permet justement de faire une transition sur ces dernière, afin de saluer toutes les actions associatives réalisées brillamment par ces dernières en 2019, et tout particulièrement l’organisation du vide-grenier traditionnel qui fut une pleine réussite. Merci aussi aux volontaires qui ont réalisé les superbes décorations qui ont égayé notre village pendant les fêtes jusqu’à ce jour.

Ce discours arrive maintenant à son terme mais avant de passer la parole aux représentant des associations, je tiens à vous dire que j’ai été honoré d’avoir ce privilège rare et précieux d’avoir été désigné Maire pendant ces six dernières années. Ce mandat a été riche et m’a apporté énormément de connaissances sur bien des points qui m’étaient encore complètement inconnus. Il y a eu des hauts et des bas, des réussites et des échecs. Nous avons fait des erreurs mais nous avons toujours tâché de les réparer et de leurs enseignements nous nous sommes constamment remis en question et nous avons beaucoup appris.
Je suis fier du travail que nous avons pu accomplir pour l’intérêt de notre commune et de ses habitants, et Gumières est aujourd’hui une commune rénovée, modernisée, pleinement dans son temps, dotée d’une natalité remarquable et tournée fièrement vers son avenir.
Gumières est aussi une commune qui défend son environnement, et la qualité de vie de ses habitants, toujours menacée par un projet industriel insensé.
Notre commune est attaquée par des affairistes sans scrupules, mais notre commune se défend et l’histoire donnera sans aucun doute raison à son combat pour ses traditions, ses valeurs et la défense son environnement.

Nous avons beaucoup travaillé et il reste beaucoup d’ouvrages à entreprendre. Ceux-ci seront portés par les élus qui nous succéderont.
Je leur souhaite de prendre le même plaisir que j’ai eu, que nous avons eu ensemble à gérer notre commune pendant ce mandat et je leur souhaite beaucoup de courage et bonne chance, pour l’intérêt de toutes et tous. Certains d’entre nous feront peut-être partie de ce nouvel équipage, je leur souhaite une pleine réussite.
D’autres pas : je les remercie infiniment pour tout ce qu’ils ont réalisé et pour leur engagement citoyen.

Me concernant et comme je m’étais engagé à vous donner ma décision ce jour lors de cette cérémonie, je vous confirme que je suis candidat à jouer un rôle dans un prochain conseil municipal.

La décision de la composition de la future équipe vous appartient, c’est à vous de jouer maintenant. Je vous remercie pour votre attention et je souhaite le meilleur des avenirs possible à notre commune et à ses habitants.

Belle année 2020 à toutes et tous ! « .

 

Ce discours fut suivi par la prise de parole des Personnalités présentes et les représentants des diverses associations qui assistaient à ces vœux.

Cliquez sur les photos pour les agrandir