Actualité, Découvrir, Patrimoine et histoire

Des travaux dans le clocher !


eglise

Tout d’abord, un remerciement.

C’est grâce aux nombreux dons reçus pour la réparation de notre bonne cloche Marie-Thérèse que nous avons pu engager la réalisation de travaux complémentaires dans le clocher de l’église Saint-Barthélémy.

Que les généreux donateurs en soient, à nouveau, remerciés.

Depuis hier, mardi 6 décembre, des travailleurs acharnés ont entrepris la pose de grillages sur les ouvertures du clocher afin d’en empêcher l’accès à certains columbidés ou autres volatiles, certes sympathiques, mais malheureusement peu respectueux des vieilles pierres, des cloches et du beffroi de notre vénérable église…

Poser ces grillages n’est pas une opération simple car un cadre en bois doit être fixé préalablement autour de chaque ouvrant. Ce cadre, sur lequel est agrafé le grillage, permet en effet de rattraper le porte-à-faux entrant des abat-sons.

Mais voilà… l’escalier en colimaçon permettant d’atteindre le clocher impose de couper les tasseaux sur des longueurs maximales de 1,70 mètres, le boisement total dépassant tout de même les 45 mètres linéaires.

Les opérations ne sont pas aisées car la pose d’un échafaudage est impossible en raison de la place occupée par le beffroi. Tels des acrobates, nos intrépides travailleurs doivent monter sur des poutres séculaires et se tenir en équilibre au dessus du vide pendant qu’ils ajustent les pièces de cet énorme puzzle : âmes sensibles sujettes au vertige s’abstenir !

Enfin, le temps et les intempéries ont eu raison des scellements de quelques pierres. Un peu de béton (250 kg à monter à bout de bras dans l’escalier), quelques coups de truelles et pas mal de sueurs  viendront bien vite réparer tous les trous.

Les tintements de nos deux cloches ont été désactivés le temps de ces travaux, afin de ménager les tympans de nos travailleurs, que nous pouvons déjà chaleureusement féliciter !

Lorsque les travaux de pose des grillages seront terminées, une opération de nettoyage pourra débuter afin d’assainir le clocher, ses escaliers et la salle de l’horloge.

Mais ça, c’est une autre histoire…

En attendant, voici quelques photos du chantier (cliquez sur les images pour les agrandir) :