Actualité, Équipe municipale, La commune

Vœux de la Mairie de Gumières pour 2019


Voila le discours prononcé par Monsieur le Maire Bruno Jacquetin :

« Madame la député Sylvie BONNET, Messieurs les officiers de la gendarmerie nationale et des services de secours, Mesdames et Messieurs les Maires et Conseillers Municipaux des communes proches, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux et agents de Gumières, Mesdames et Messieurs les présidentes et présidents des associations, Mesdames et Messieurs les habitants de Gumières et d’ailleurs,

Chers amis bonjour et bienvenue !


Monsieur le sous-préfet Rémy RECIO et Monsieur le Sénateur Bernard FOURNIER, m’ont chacun prié de vous présenter leurs excuses de n’avoir pu se joindre à nous pour causes d’empêchements.

L’année dernière, je vous avais dit ici même que les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément…

2018, l’année 226 de la République, aura vu émerger un mouvement social inédit, grave, profond et certainement durable.
Le gouvernement s’est enfin saisi du problème mais nul ne peut aujourd’hui dire si cette gestion sera efficace ni quelles en seront les suites données.
Comme dans de nombreuses autres communes de France, sous l’impulsion de l’Association des Maires Ruraux, un registre de doléances et de propositions a été ouvert en mairie. Malgré la fin de la campagne de l’AMRF, ce registre reste ouvert.
Seulement quatre administrés sont venus l’enrichir, c’est peu.
Je vous invite toutes et tous à en faire de même afin que je puisse transmettre à l’état, dans quelques semaines, les messages et attentes de notre territoire, que je sais nombreuses.

Nous sommes samedi et cela fait 10 semaines que des heurts écorchent la France et sa fraternelle cohésion.

Les forces de l’ordre, Policiers, Gendarmes et Pompiers sont mobilisés, très souvent contre leurs propres convictions, pour encadrer les manifestations. Malheureusement, ces dernières dérapent et entraînent des confrontations douloureuses et blessantes, quel que soit le camp dans lequel on se trouve, si camp il y a. Il y a eu des morts et il y a eu des blessés. Aucune contestation ne devrait aboutir à de telles extrémités. Je souhaite juste que nous ayons une pensée pour les victimes, directes ou collatérales, qu’elles soient habillées de jaune ou de bleu, sans distinction. Je salue l’engagement de tous et j’espère que des solutions durables et pacifiques émergeront de tout ceci afin de soigner les maux qui rongent notre pays et ses habitants.

Cela fait exactement 1756 jours que vous nous avez élus et placés aux commandes de la commune.

L’érosion du temps et des volontés faisant son œuvre, nous sommes désormais 8 élus à votre service, bien épaulés par nos 2 agents toujours aussi dynamiques et dévoués à la cause de notre commune. Je tiens avant tout à remercier l’ensemble des conseillers municipaux présents à mes côtés.
Au chapitre de l’état civil, contrairement aux années précédentes, aucun mariage n’a été célébré : le compteur reste à 14 pour ce mandat. Par contre, je suis fier d’avoir célébré, si on peut parler ainsi, le premier PACS de la commune.
Trois bébés sont arrivés parmi nous.Bienvenue à Dylan, Gaston et Baptiste : trois petits gars pour la cuvée 2018.Toutes mes félicitations à leurs parents à qui je rappelle l’existence de notre belle école…
Trois bambins sont arrivés, alors que six anciens nous ont quittés. Au revoir Louis, au revoir Marcel, au revoir Joséphine, au revoir Maurice, au revoir Marie. Et une pensée toute particulière à Pierre, notre ancien porte-drapeau , qui nous a quitté quatre jours avant la commémoration en l’honneur des combattants de la guerre d’Algérie : cette guerre qui l’a tant marqué. Nos pensées accompagnent leurs souvenirs et nous partageons toutes les douleurs et les peines de leurs proches.
Enfin, de nouveaux habitants ont aussi fait le choix de venir habiter à Gumières : je les remercie d’avoir choisi de vivre avec nous et je leur souhaite la bienvenue dans notre commune.

2018 a été une année structurante pour nos projets et leur financement.

Ainsi, nous avons financé le remplacement du C15 par l’acquisition d’un camion d’occasion pour un coût de 4000 €.
En ce qui concerne le foncier, nous avons financé pour 4500 € d’acquisition de terrain pour renforcer les capacités du réseau d’eau du Roy.
Toujours dans le cadre de l’eau, nous avons initié le projet d’extension de ce réseau pour alimenter, dans sa première phase, le hameau de Plenafey, pour une somme budgétée de 140.000 €.
Au niveau du petit matériel, petit par la taille mais indispensable au quotidien pour l’entretien ou les réparations de la commune, nous avons financé l’acquisition d’un détecteur de métaux permettant de repérer les bouches à clé enfouies, ainsi qu’une découpeuse thermique, fraîchement inaugurée il y a 15 jours lorsque nous avons réparé la fuite d’eau du carrefour, les deux matériels pour une somme cumulée de 3000 €.
Au niveau du matériel plus conséquent, nous avons budgété et financé l’acquisition d’un broyeur de branches pour un montant de 12.000 €. Cet équipement, devenu indispensable en raison de l’interdiction de brûler, imposée par le règlement sanitaire départemental, sera amorti en …… années car nous allons le louer auprès des communes voisines qui sont confrontées aux mêmes contraintes. Le temps de location du tracteur et du broyeur sera donc facturé à ces dernières et la contrepartie de main d’œuvre de l’agent communal conventionné par la mise à notre disposition des agents des autres communes.

Le travail sur notre commune continuera donc à être réalisé, sans interférence.

Nous étudions également la mise en place de journées broyage, organisées dans le bourg et les hameaux pour que les habitants puissent aussi bénéficier de ce service car je le rappelle, à moins d’être agriculteur ou forestier et sous certaine conditions, nous sommes tous concernés par cette interdiction de brûler et que contrevenir à cette dernière nous expose à des amendes allant de 450 à près de 15000 €.
Pour en revenir aux investissements en matériel, nous avons aussi changé les pneumatiques du tracteur, pour 3000 € quand même et remplacé des extincteurs périmés, pour 1000 €.
En ce qui concerne la voirie communale, nous avons procédé à la pose d’enrobés dans le bas du bourg pour un montant finement négocié de 4300 €. Ces travaux ont permis le désenclavement du bas du bourg, très important pour le déneigement ou pour l’accès des gros véhicules de secours.
Deux campagnes de pose d’enrobés à froid ont aussi complété la réfection des chaussées. Enfin, les trous de la route forestière ont été bouchés avec du 31.5. Un grand merci aux volontaires qui nous ont prêté main forte.
Concernant la voirie communautaire, la commune a engagé 37.000 € d’attribution de compensation de Loire Forez, pour refaire l’enrobé de la route de Plenafay. Concernant cette attribution de compensation, il faut savoir qu’il s’agit d’une somme annuelle fixe, due par la commune à l’agglomération Loire Forez, et d’un montant de 41.000 € en cumulant la partie investissement et fonctionnement. Pour en finir avec la voirie, nous avons également engagé un budget de 30.800 € pour financer un fonds de concours destiné à la réfection de la route du Saint-Joseph.
Parallèlement à cela, la commune, grâce à son personnel et ses équipements, peut engager des travaux et prestations refacturés à Loire forez sur cette enveloppe d’AC. En 2018, nous avons ainsi refacturé pour plus de 16.000 € de travaux réalisés en régie communale. Il en sera de même en 2019, voir plus de refacturation grâce au broyeur de branches.
Concernant les autres travaux, nous avons procédé à des exhumations légales et obligatoires de personnes enterrés dans les champs communs. Les corps ont été transférés à l’ossuaire communal et ceux qui ont été dûment identifiés ont été placés dans des urnes individuelles. Tout a été réalisé dans les règles et avec beaucoup de respect pour ces ancêtres et les familles. Le montant de ces travaux subventionnés fut de 5800 €.Toujours du côté du cimetière, nous avons procédé comme annoncé à la réfection d’un des murs pour un montant de 5000 €.

Concernant les charges, on peut dire que la commune s’est enrichie car la commune a payé ses dettes.

En effet, nous avons financé en fonds propres et réglé la dette sociale sur la caisse de retraite, qui s’était cumulée depuis 2004 en raison d’un bug logiciel mais il faut le dire aussi, en raison d’une défaillance générale de toute la chaîne exécutive ou de contrôle, ceci incluant les élus – dont nous même pour partie – , les services préfectoraux et l’administration financière. 53.000 € tout de même. Comme quoi, il ne fait jamais laisser de la poussière sous un coin de tapis !

Concernant les grands projets

Nous avons initié et financé le projet de construction du local technique qui sera attenant à la mairie ainsi que la création d’un véritable parking, indispensable pour les habitants et visiteurs. Le budget voté, subventionné à 70% et financé sur 2018 est de 168.000 €. Merci au département de la Loire, ainsi qu’à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, représentée ici par madame Sylvie Bonnet pour cette aide financière sans laquelle nous n’aurions pu envisager ce projet. Si vous faites le total, la commune a donc engagé en 2018 plus de 418.400 € d’investissements, tout en réglant sa dette sociale de 53.000 €
Ces investissements sont subventionnés pour la plupart et résultent d’une gestion financière fine, précise et rigoureuse.
Je tiens à remercier personnellement Monsieur Claude FERRARI, 1er adjoint chargé aux finances, pour son expertise et sa compétence immense, mises au service de la commune et de ses habitants, toujours avec le sourire : MERCI Claude.

2019 sera l’année de la construction.

Tous les projets financés et évoqués précédemment seront lancés et sortiront de terre. Hélas, des projets industriels contre lesquels nous nous opposons depuis longtemps, comme plus de 73% des habitants,  risquent aussi de sortir de terre sur nos hauteurs. Il faut en être conscient et nous agirons, comme toujours, pour la défense du bien commun contre les intérêts individuels, dans la mesure limitée de nos possibilités… nous reviendrons très vite vers vous sur ce sujet extrêmement préoccupant.
En 2019, La sécurité routière du centre-bourg sera aussi concernée, par un projet abouti et sur le point d’être initié, de modification des règles et priorités de circulation.
Enfin, vous n’aurez pas manqué de remarquer la forme particulière de l’invitation à cette cérémonie de vœux…
Bien entendu, le tant attendu adressage, ce projet porté par les habitants qui ont eu le choix de la dénomination de leurs rues et chemin, ce projet structurant et historique sera ENFIN réalisé par la pose des plaques. En attendant l’arrivée des plaques, vous recevrez dans votre boite aux lettres, d’ici le 15 février, le bulletin municipal 2017-2018 accompagné d’un fascicule vous présentant la cartographie complète de la commune avec les noms de toutes les voix.
Enfin, nous attendons toujours l’arrivée de la fibre… en théorie prévue maintenant pour l’automne et aussi l’arrivée de la téléphonie mobile… dans la foulée.

Concernant les fêtes et festivités


Je salue l’organisation inter-associative du week-end festif de la Saint-Barthélemy.
Je salue aussi le groupe de bénévoles qui ont encore une fois, cette année, réalisé les décorations de Noël présentes dans notre bourg. Mesdames et messieurs, vos œuvres réalisées avec des matériaux de récupération ou sur vos deniers personnels, sont remarquables et remarquées par de nombreux visiteurs admiratifs. Je vous adresse ici les plus sincères remerciements de notre Conseil Municipal pour avoir réalisé ce travail exemplaire.
Je salue aussi l’arrivée de notre jeune porte drapeau, enfant de la commune, Monsieur Pierre-Henri Barou !
Au nom de la commune : Merci à lui pour son engagement.

Pour finir

Avant de prendre tous ensemble le verre de l’amitié, je souhaite donner la parole aux représentants des associations et organismes œuvrant sur notre commune. Ces structures bénévoles réalisent des prouesses tout au long de l’année dans leurs domaines respectifs pour le bien commun. Nous ne pouvons que leur en être reconnaissants.

Je vous remercie pour votre attention et au nom du conseil Municipal, je vous souhaite de vivre une Belle année 2019 avec tous nos meilleurs vœux de santé, bonheur et  réussite ! « 

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Ensuite Madame Crassous, responsable de la bibliothèque a présenté le bilan des actions réalisés par tous les bénévoles au cours de cette année 2018 puis Madame Anne Massip, présidente de l’association Accueil Culture et Patrimoine, a remémoré à l’auditoire toutes les manifestations passées cette même année qui donnent à cette association sa grande renommée : balade des croix, veillée d’hiver, chasse au trésor… et nous annonce sa prochaine soirée  « chansons & cabaret » le samedi 2 février 2019.

Cliquez sur les photos pour les agrandir