Actualité, La commune, Travaux et Réalisations

L’antenne de téléphonie mobile est dressée à Gumières , que reste-il à faire?

L’antenne de téléphonie mobile a été installée au Bois du Faure. Voir l’article ici.

Elle est visible depuis une très grande partie du territoire de la commune mais reste très discrète en raison de son implantation paysagée et de sa couleur, vert sapin, fondue au milieu des arbres de la même essence.
Cette intégration a été voulue dès le démarrage de ce projet par les élus du conseil municipal de Gumières afin de préserver nos magnifiques et précieux paysages.

Vous pouvez agrandir la photo en cliquant dessus

 

Au-delà des contraintes esthétiques, le site du Bois-du-Faure a été également choisi pour son emplacement stratégique qui permettra à l’antenne d’apporter des services de téléphonie mobile sur une très grande surface territoriale ainsi que sur les routes départementales RD 102 et RD 44.

Le choix du site a également été réalisé en raison de son éloignement avec les habitations. Cette distanciation, incomparable avec les concentrations d’antennes dans les zones urbaines que nous pouvons constater en permanence, est un gage de sécurité des habitants vis-à-vis des ondes.

Dans une démarche de transparence et de protection, la commune de Gumières et son conseil municipal 2014-2020, sur proposition de son Maire, monsieur Bruno Jacquetin, a fait réaliser des tests d’exposition aux rayonnements radioélectriques au sein de l’école publique communale dont les résultats ont été poubliés le 20 décembre 2018.
Pour voir les résultats de ce test, vous pouvez cliquer ici 


Ces tests, réalisés alors que l’antenne n’était pas encore construite, permettent d’établir un point zéro qui servira de référence aux prochains tests qui devront être réalisés à l’allumage de cette dernière.

Parallèlement, Monsieur le Maire a donné son autorisation pour que des tests soient réalisés gratuitement, à leurs demandes, dans les domiciles de particuliers, l’un domicilié dans le centre bourg et l’autre à la Mûre.
Ces trois références permettront de contrôler précisément les rayonnements additionnels de cette antenne et le cas échéant, de la calibrer. Cette démarche scientifique conduite dans une petite commune sous l’impulsion de ses élus est quasi unique en France : cela mérite d’être noté.

 

 

Que reste-il à faire ?

Pour l’heure, l’antenne attend son alimentation électrique. Cette dernière va arriver sous la forme d’une rénovation complète du réseau haute et moyenne tension alimentant les hameaux du Royet, du Bouchet et de la George.
-La première étape consistera à déplacer le transformateur du Royet en face de l’embranchement du chemin du Bois du Faure donnant accès au hameau du Bouchet, juste au commencement de la Route Forestière. Ceci permettra d’équilibrer convenablement les réseaux électriques de moyenne tension alimentant les hameaux cités ci-dessus et bien entendu l’antenne.
Pratiquement tous les poteaux électriques et télécom parcourant le hameau du Bouchet seront remplacés et mutualisés : fini la multiplication des poteaux. Un gros travail d’élagage devra être réalisé à cette occasion. Ces travaux d’électrification seront pilotés directement par le SIEL – Territoire d’Energies et réalisés par la société EIFFAGE TP.
Lorsque ces derniers seront finalisé, ENEDIS pourra enfin amener la fée électricité jusqu’à l’antenne qui se verra alors dotée de ses équipements actifs : paraboles et antennes. Ces équipements seront alors installés et allumés par BOUYGUES Telecom et enfin l’antenne sera opérationnelle.

Elle sera utilisable en 4G (en attendant le déploiement de la 5G) par tous les téléphones portables et tous les opérateurs : vous n’aurez pas besoin de changer de téléphone ou de forfait !

Allumage définitif prévu fin novembre 2020 dans le meilleur des cas, ou début 2021 pour rester réaliste, en même temps que l’antenne de Chazelles-sur-Lavieu… si les conditions climatiques et sanitaires le permettent !
Coût pour la commune et ses habitants : zéro euro.

Bienvenu dans le temps présent !